Général

Ingénieur en agroalimentaire : que faut-il savoir ?

L’industrie de transformation est l’un des principaux secteurs du développement en France, elle nécessite donc un personnel qualifié et par conséquent des personnes ayant suivi une formation certifiante. Si vous êtes passionné de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire, le métier d’ingénieur agroalimentaire est une fonction qui vous intéressera certainement. Découvrez ici ce métier et la formation requise afin de l’exercer.

Quelles sont les missions de l’ingénieur en agroalimentaire ?

Spécialiste de la transformation des produits issus de l’agriculture, l’ingénieur en agroalimentaire occupe une place primordiale au sein de l’industrie qui a en charge la fabrication des produits agroalimentaires destinés à la consommation. Pour cette il se doit d’accomplir diverses parmi lesquelles nous retrouvons :

  • L’organisation de la production en usine,
  • La coordination de la fabrication des produits,
  • Effectuer le contrôle quantitatif de la production,
  • Procéder au contrôle de la qualité des produits finis de l’entreprise,
  • Effectuer des rechercher d’optimiser la production par le biais de nouveaux produits,
  • Faire part de ses recherches et des produits finis aux clients ou à ses supérieurs,
  • Réfléchir dans le cadre de la proposition de nouvelles techniques de fabrication industrielle,
  • Fixer des objectifs et œuvrer pour leur atteinte,
  • Veiller au respect des standards qui régissent le secteur et œuvrer pour le suivi du cahier de charges.

De nombreuses autres missions relèvent de la responsabilité de l’ingénieur en agroalimentaire et pour cela nous vous invitons à consulter les informations complètes sur ce métier en consultant :  ingénieur en agroalimentaire.

Devenir ingénieur en agroalimentaire : quelle est formation requise ?

Pour devenir ingénieur en agroalimentaire, certaines doivent être remplies et parmi ces conditions figurent la formation à suivre afin de se retrouver sur le marché de l’emploi. Avant de vous lancer dans une telle formation, il est requis que vous soyez titulaire d’un Bac S ou encore un Bac STL spécialité biochimie – génie biologique. En dehors de ces diplômes requis, vous pourrez également songer au STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant).

Il est également possible de déboucher sur cette formation après l’obtention d’un Brevet de Technicien supérieur, d’une licence professionnelle ou d’un Diplôme Universitaire de Technologie. La formation pour le métier d’ingénieur en agroalimentaire est également accessible par le biais d’un master professionnel ou d’un master de recherche.

Ingénieur en agroalimentaire : où se faire former ?

Diverses écoles, instituts et universités donnent des formations certifiées et reconnues par l’État pour devenir ingénieur en agroalimentaire. Afin de pouvoir exercer ce métier il est donc nécessaire d’effectuer sa formation au sein de l’un de ces instituts, l’un des exemples que nous donnons ici est celui de Junia ISA qui est un institut spécialisé implanté au sein de L’Université Catholique de Lille et qui intervient dans la formation d’ingénieurs dans les secteurs de l’agriculture, l’agroalimentaire, les secteurs de l’environnement et enfin celui du paysage.

En ce qui concerne l’accessibilité à la formation proposée par Junia ISA, elle suit le modèle classique, c’est-à-dire : une admission après l’obtention du baccalauréat ou une admission en parallèle. Jumia ISA offre également des formations en mode alterné afin de finir ingénieur en agroalimentaire à la condition d’être titulaire d’un BAC+2.

 

Article Précédent

Est-il opportun de faire une acquisition dans le domaine médical en France ?

Article Suivant

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *